Archive

Archive for the ‘Société & Culture’ Category

Avantages et Dangers de Facebook et Leurs Impacts Sur le Commerce Electronique

April 13, 2010 9 comments

Par Marquis Codjia


Read in English

Le demi-milliard d’utilisateurs actuels de Facebook constitue un marché gigantesque dans le commerce global et un baromètre-clé dans d’autres secteurs, y compris la politique, les mass-médias, le monde sportif et les activités caritatives. Compte tenu de la diversité de ses membres et son expansion géographique, le premier portail social constitue une population numérique qui s’apparente à une organisation mondiale.

En fait, Facebook s’est métamorphosé récemment en un “ONU sur internet” – du moins lorsqu’on tient compte de la couche de la population mondiale qui sait utiliser l’ordinateur.

L’on pourrait analyser les usagers de Facebook sous plusieurs angles, en fonction de l’objectif de l’étude ; toutefois, pour des raisons de commodité, deux domaines peuvent être retenus pour représenter la diversité des membres.

Le premier est anthropologique et est indissolublement lié à l’instinct grégaire basique des humains. Les usagers peuvent s’inscrire en tant qu’individus et inviter des amis – et les amis des amis – pour créer et maintenir leurs propres groupuscules sociaux ou réseaux. Avec d’autres fans, ils expriment leur admiration pour une entreprise, une marque, un produit ou un individu. Ils montrent leur engagement pour une cause en rejoignant des groupes ou des forums. Lorsqu’ils en ont envie, ils s’adonnent à des jeux, quiz  ou autres créneaux de divertissement disponibles sur le site.

Le deuxième domaine est socio-économique. Les membres peuvent s’identifier comme individus – c’est-à-dire les consommateurs, ou la demande – ou en tant qu’organisations – c’est-à-dire les producteurs, ou l’offre. Ce dernier groupe peut être subdivisé aussi en entreprises, organisations caritatives, politiciens et célébrités.

Pour les particuliers, Facebook offre force avantages. Les usagers peuvent rechercher des nouveaux ou anciens amis, échanger avec ceux-ci, et élargir leurs réseaux à d’autres personnes qui partagent leurs goûts, à l’aide des amis de leurs amis ou des groupes auxquels ils adhèrent. Ils accèdent à d’utiles renseignements auxquels ils n’auraient autrement pas accès – rapports universitaires, documents de recherche, lancement en ligne de produits électroniques, etc. Les membres peuvent également partager des photos, vidéos et documents audio, et utiliser le portail comme une agence matrimoniale efficace.

Cette contigüité est utile car elle permet aux utilisateurs de communiquer sans crainte avec des connaissances ainsi que des étrangers, et fournit une illustration empirique de la théorie des six-degrés de séparation.

La théorie des six degrés de séparation, également appelée théorie de la “toile humaine”, explique que toute personne sur terre serait reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons.

Les dangers de Facebook se rapportent principalement à l’intrusion dans la vie privée et au manque de productivité.

Indéniablement, une présence sur internet comporte un risque d’étalage de la sphère privée, que ce soit dans les portails sociaux ou autres forums; les usagers de Facebook renoncent ainsi à une partie de leur vie privée simplement en s’inscrivant et en postant des « mises à jour » sur leur “murs”, puisque personne ne sait avec un haut degré de certitude comment les données des membres sont gérées. Cette violation de la vie privée est accentuée par les paramètres de confidentialité inadéquats que la plupart des usagers, en particulier les mineurs et les personnes âgées, présentent dans leurs comptes, ce qui les rend vulnérables aux prédateurs en ligne et à d’autres comportements illicites. Les membres – à contrecœur et à leur insu – peuvent être référencés (« taggés ») dans des images et des écrits qui pourraient fournir une représentation étrange ou inexacte de leur personnalité, leurs vues ou leurs intérêts.

Tout simplement, Facebook peut éroder ou détruire la réputation d’un individu au fil du temps, sauf s’il contrôle strictement comment ses données privées sont diffusées.

L’intrusion dans la vie privée peut également se produire par le biais de la pléthore d’applications disponibles sur le site; ces outils sont des formidables techniques de marketing qui servent à recueillir des informations précieuses – y compris les adresses e-mail – des membres, lesquelles peuvent ensuite être vendues à des entreprises légalement constituées ou des organisations illégales (par exemple, les « spammeurs » ou fournisseurs de courriers indésirables). Par exemple, considérons, un instant, une question comme « Quelle est votre robe de mariée de rêve? » et imaginons, ensuite, quel trésor d’informations précieuses les participants fournissent aux acteurs de l’événementiel nuptial, alors que ces intervenants, naïfs et crédules d’habitude, croyaient participer au départ à un simple jeu.

Sur le plan de la productivité, l’utilisation de Facebook favorise un climat de procrastination et de dépendance, conséquence directe des diverses fonctionnalités (jeux, etc.) existant sur le portail. Nonobstant, ce comportement est le bienvenu pour Facebook, parce que plus les utilisateurs passent du temps sur le site, mieux c’est.

Pour les organisations et les célébrités, y compris les politiciens, une présence sur Facebook offre moult avantages et relativement peu de risques. Cette absence de préjudices est le produit de la sophistication de la gestion des risques et des techniques de promotion de marque qu’utilisent ces entités et les fonctionnalités intégrées disponibles sur le site. Vu que les sociétés ont un contrôle total de leurs comptes Facebook, elles utilisent leurs pages Facebook comme des extensions naturelles à leurs sites Web ou leurs intranets.

Les avantages pour ce groupe se rapportent principalement à l’amélioration de leur qualité de marque et de leur stratégie commerciale en ligne. Une présence sur Facebook favorise un changement des paradigmes tactiques d’e-commerce. Les organisations peuvent évaluer leur « part de marché numérique » et leur niveau de popularité par leur nombre de fans comparativement à des rivaux, stratifier démographiquement ces fans selon les sections ou niches désirées, même si de tels chiffres peuvent ne pas refléter la part de marché réelle.

Avoir des admirateurs sur des pages ou dans des groupes est inestimable parce que les entreprises et les célébrités ont à leur disposition une base de données de clients potentiels gratuite et fiable, sur qui elles peuvent tester de nouveaux produits ou services. Les newsletters, jeux et applications de Facebook offrent un moyen direct de mener des études de marché moins cher et recueillir les commentaires des consommateurs personnellement. Par exemple, une entreprise peut tester un nouveau concept sur des fans de Facebook, ou sur un échantillon représentatif, avant de faire progresser son processus de R&D et de lancer un nouveau produit.

Des communiqués officiels peuvent également être directement diffusés, en temps réel, à de vastes pans de la clientèle. D’autres options intéressantes sont présentes sur Facebook Ads (Facebook Annonces), un service qui permet aux usagers de cibler une démographie spécifique, et Marketplace, un marché numérique où les produits peuvent être commercialisés directement aux clients.

Tiger Woods: le retour est-il possible?

March 14, 2010 24 comments

Par Marquis Codjia

Read in English


Après sa cérémonie d’excuses publique hyper-médiatisée il y a quelques semaines, beaucoup d’observateurs et de passionnés de golf partout dans le monde se demandaient ce que Tiger Woods ferait après.

Le champion de golf semblait véritablement peiné de l’immense souffrance qu’il avait infligée à ses proches et promit de tout faire pour regagner leur confiance.

Bien que Woods réaffirmât clairement que revenir n’était pas sa priorité immédiate et que sa carrière serait mise en suspens pour une certaine période, il est judicieux de spéculer que le golfeur reprendrait certainement la compétition le plus tôt possible.

C’est du moins ce que pensent les traders sur le site Intrade.com, un opérateur en ligne des marchés de prévision, avec 80% des contrats passés en faveur d’une participation du golfeur au championnat PGA Tour avant le 30 avril 2010.

Il est important de comprendre la dynamique, externe et interne, de la machine Tiger Woods pour corroborer de telles prémonitions.

D’abord, l’athlète possède de puissants atouts provenant de la qualité de son jeu et de sa famille. Sa mère est fortement présente, elle dont la liaison avec le fils s’est développée encore plus après le décès de son mari il y a quelques années ; sa femme Erin, dont l’amour est toujours d’actualité (?), restera très probablement à côté de son mari une fois la déception sentimentale digérée.

En second lieu, Woods est discutablement l’athlète le plus populaire sur terre. Sa popularité va au-delà des terrains de golf puisqu’il est également actif dans le caritatif par le biais de sa fondation. Même si sa communication fut déplorable au début de ce mélodrame conjugal, il a une solide organisation pour tenir tète à la crise.

Troisièmement, et le plus important atout de Woods : nous.

Les supporteurs constituent la pièce maîtresse dans l’arsenal du sportif. Le public apprécie les célébrités qui font amende honorable après avoir commis une faute et leur donne généreusement une deuxième chance. Les cas varient d’un individu à l’autre, mais l’actualité nous offre une ribambelle d’histoires faisant cas de politiciens, chefs religieux, sportifs et autres célébrités qui ont reconquis leur honneur après un épisode adultérin.

Quatrième atout de Woods : les autres golfeurs professionnels. Curieusement, ce groupe a plus besoin de son retour rapide même si quelques rivaux pourraient secrètement jubiler à l’idée d’une retraite prématurée pour finalement briller. Certains ont exprimé leur désolation au début de l’affaire en décembre, mais, de toute façon, le secteur dans son ensemble a bénéficié amplement de l’influence de Tiger Woods.

Les golfeurs professionnels ne peuvent pas réfuter la thèse que l’entrée de Woods dans le jeu a aidé à arrondir leurs fins de mois et augmenter la popularité d’un sport précédemment considéré comme élitiste.

Enfin, les sponsors et les grands groupes de média, particulièrement les médias audiovisuels (TV et Internet), pourraient perdre des milliards de dollars si l’athlète faisait une pause ou marquait un arrêt dans sa carrière. L’industrie du golf a connu une croissance importante cette dernière décennie et aucun acteur ne veut que cette manne s’évapore. Cela est particulièrement vrai pour les acteurs majeurs tels que Nike et Adidas, ou les petits équipementiers et les portails Internet consacrés au sport.

Dès lors, il paraît clair que les facteurs externes favorisent Woods mais la question essentielle demeure : le golfeur emploiera t-il cette période difficile pour solidifier son moral et revenir dans le jeu ou descendre dans l’oubli. L’avenir nous le dira!

Economie gériatrique – pourquoi valoriser nos seniors améliore le bien-être collectif

March 12, 2010 31 comments

par Marquis Codjia

Read in English

Pendant les 12 derniers mois, l’administration Obama s’est vue confrontée à l’épineuse question de la  réforme de la santé, une pierre d’achoppement qui anime couramment à Washington les débats partisans d’ordinaire inféconds.

Les deux parties dans ce débat se rejoignent néanmoins sur un point: la réforme de la santé, comme tout autre avantage social, est cardinale pour réduire le risque d’une faillite potentielle des États-Unis au cas où les indemnisations décaissées dans le cadre du programme dépasseraient les cotisations versées.

A l’heure actuelle, les autorités minorent une thématique importante inextricablement liée au debat en cours: la notion de « politique gériatrique » du pays.

La gériatrie est la branche de la médecine qui s’occupe du suivi médical des personnes âgées ; quant à la gérontologie, elle a pour objet l’étude des aspects sociaux, psychologiques et biologiques du vieillissement.

La politique gériatrique, dans le contexte présent, se rapporte à l’ensemble des programmes gouvernementaux conçus pour améliorer le bien-être des seniors et réduire les  coûts de couverture médicale.

L’amélioration de la politique gériatrique peut être économiquement profitable et fiscalement intéressante pour les contribuables.

Présentement, deux thèses sur le vieillissement humain doivent être discréditées dans la conscience collective.

D’abord, il n’y a aucune limite d’âge fixée par les médecins au delà de laquelle les travailleurs devraient prendre leur retraite. Les êtres humains sont divers et les spécialistes de santé publique affirment unanimement que des facteurs spécifiques peuvent affecter la capacité d’un actif à accomplir ses taches, mais tant que cette personne garde intactes ses capacités cognitives et physiques, elle peut travailler à tout âge. L’âge de la retraite qu’imposent les pouvoirs publics est plus le fait d’une politique sociale que de la biologie.

Le deuxième point offre une certaine illustration empirique du point précédent.

Beaucoup d’élus, dirigeants d’entreprise, activistes sociaux et leaders d’opinion du monde  sportif ont habituellement quelques cheveux gris.

Par exemple, le sénat américain a la concentration la plus élevée de personnes âgées démocratiquement élues dans le monde développé. L’âge médian d’un sénateur est de 63 ans, plus ou moins l’âge de départ à la retraite pour la plupart des travailleurs.

Robert Byrd, 92 ans, de l’état de Virginie Occidentale, est l’aîné de cette chambre, suivi du sénateur du New Jersey Frank Lautenberg.

Si nos sociétés consentent à être régies par des personnes âgées, alors il devient commode de gloser que les seniors possèdent une inestimable expérience, même si celle-ci est actuellement inexploitée.

En occident, la montée progressive de l’espérance de vie fut corrélée positivement à  l’augmentation des coûts médicaux au cours des années parce que, naturellement, vivre plus longtemps implique des soins de santé plus élevés.

Il est regrettable que nos sociétés postmodernes, emplies d’âgisme, tolèrent que les seniors soient bannis des secteurs productifs en raison de leur manque allégué de productivité économique ou d’utilité sociale.

Cette position sociale est erronée parce que nous gaspillons une partie substantielle de PIB précédemment investie dans l’enseignement traditionnel, la formation d’entreprise, l’assurance-maladie et les autres avantages sociaux nécessaires pour une main d’œuvre productive.

Dans le cas des États-Unis, ces investissements se chiffrent en milliards de dollars.

Des gérontologues reconnus comme JW Rowe et RL Kahn ont constaté que l’une des pierres angulaires d’une vieillesse réussie est une vie active, laquelle par ricochet élève les possibilités cognitives et diminue la probabilité de maladie ou d’incapacité.

Quatre approches distinctes peuvent aider à maximiser le bien-être des aînés, réduire les coûts médicaux et augmenter le bien-être social. Dans un souci d’efficacité, les directions des ministères concernés (santé, affaires sociales, services du 3ème âge, etc.) peuvent être horizontalement intégrés pour créer une agence ad-hoc, identiquement à ce qui fut réalisé dans le monde du renseignement états-unien.

L’état doit concevoir, en tandem avec le secteur privé, une base de données en ligne pour évaluer les disponibilités de compétence chez les seniors; si cette tâche est bien exécutée, ce site Web peut même être rentable une fois que sa popularité augmentera le nombre de visiteurs.

Les 4 programmes sont les suivants:

1) Retraités aidant leurs anciennes compagnies

Les nouveaux retraités s’inscrivent sur le site, indiquant leur compétence professionnelle et leur préférence de secteur d’activité. Les entreprises inviteront alors d’anciens employés (ou d’autres travailleurs possédant un savoir-faire semblable) pour leur expérience sur des projets spécifiques tels que l’intégration informatique, l’organisation d’entreprise, la formation du personnel, etc. Ce paradigme est doublement profitable à la société car un personnel retraité expérimenté est sensiblement meilleur marché que des consultants externes et connaissent mieux la compagnie ou le secteur d’activité.

2) Seniors soutenant des enfants

Des aînés peuvent être mis à contribution dans les activités périscolaires, de la maternelle au lycée. Ils peuvent même enseigner selon leur expérience. Des divers « programmes d’échange » peuvent être organisés, par exemple, entre les maisons de repos et les institutions académiques afin de stimuler la cohésion entre générations.

3) Seniors soutenant des organisations de jeunesse et de réinsertion juvénile

Les expériences des aînés peuvent aider à soulager des jeunes en difficulté et satisfaire à d’autres besoins. Dans certaines circonstances, on peut permettre aux détenus âgés ayant montré un bon comportement et une volonté manifeste de réintégration sociale de conseiller d’autres individus en rupture avec la société.

4) Seniors dans des compétitions sportives au plan national

Dans la même logique de vie active, les autorités devraient encourager des compétitions sportives nationales pour le troisième âge. Bien que l’idée de « Jeux olympiques du 3eme âge » soit un tantinet surréaliste actuellement, un tournoi national est une option plus réalisable et potentiellement plus profitable.

Les secrets du marketing personnel: Dites qui vous êtes et obtenez ce que vous voulez!

March 2, 2010 48 comments

Par Marquis Codjia

Read in English


L’actualité économique d’aujourd’hui nous montre que les travailleurs doivent continuellement chercher à améliorer leur parcours professionnels et sociaux. Ils doivent se différencier individuellement tout en faisant semblant de s’intéresser à l’efficacité du travail collectif. Autrement dit, ils ne peuvent pas être vus comme individualistes au sein de l’entreprise même si toutes les pressions sociales en dehors de celle-ci les forcent à agir égocentriquement.

En clair, ils ont besoin de se positionner, selon l’acception la plus stricte du jargon marketing.

En marketing, le positionnement d’un produit ou d’une marque se rapporte aux voies et moyens qu’une entreprise utilise pour créer une identité à ce produit ou cette marque dans le subconscient d’une cible. En d’autres termes, un positionnement efficace permet aux sociétés d’inciter leur clientèle à croire ce qu’elles voudraient qu’elle croit. Aussi simple que cela.

Il existe à l’heure actuelle une littérature abondante dans les domaines de la psychologie, de la communication, de la dynamique sociale et du positionnement personnel, entre d’autres sciences sociales, qui traite à l’envi des avantages d’un positionnement personnel efficace. Politiciens, célébrités et dirigeants d’entreprise sont passés maîtres dans l’art du marketing personnel et l’utilisent pour donner un coup d’accélérateur à leurs carrières ou positions sociales.

Ce que nous essayons d’analyser ici, c’est la meilleure manière de se comporter pour tirer profit des opportunités qui s’offrent dans nos parcours professionnels et existentiels. Nous ne soutenons pas qu’une absence de positionnement personnel actif réduit forcément les chances dans la vie; parfois, «rester oisif», ne rien faire, peut s’avérer la meilleure chose à faire!

Plus intéressant, la meilleure technique de positionnement individuel s’inspire profondément du concept de marketing-mix développé en 1960 par le spécialiste de marketing américain E. Jerome McCarthy, et qui se retrouve dans les 4 P: Produit, Prix, Place et Promotion.

Pland de marketing

Plan de marketing

La combinaison de ces quatre préceptes avec une certaine dose d’astuce et de compétence vous permettra d’obtenir ce que vous voulez si vous savez dire qui vous êtes.

Sachez qui vous êtes

Un vieux proverbe européen très célèbre dit en substance cucullus non facit monachum, c’est-a-dire l’habit ne fait pas le moine. Ceci signifie littéralement que les individus ne doivent être jugés ou considérés d’une certaine manière en raison de la qualité de leurs vêtements. Ou plutôt ne devraient pas. Bien que cette affirmation de la sagesse médiévale fût véridique dans des circonstances spécifiques à un moment donné, l’histoire et l’expérience sociale nous enseignent que les vêtements que nous portons en disent long sur le type de «moine» que nous sommes.

Par conséquent, il importe de choisir des accoutrements en adéquation avec le type de positionnement social que l’on désire.

La première étape dans le positionnement personnel est de connaître intimement vos forces et vos faiblesses. Cette étape est cruciale parce qu’elle vous aide à lever le voile sur vos propres limites tout en prenant connaissance de vos qualités de base. Avoir une compréhension profonde de vos qualités vous permet de mieux vous connaître et ainsi éviter les surprises négatives lorsque d’aucuns vous décrivent en des termes moins flagorneurs. En outre, cet exercice aide à identifier et corriger les maillons les plus faibles de la personnalité et en accentuer les points forts.

Fixez votre prix

Vous devez faire attention à la nature de vos rapports entre collègues ou amis et comment vous vous positionnez dans ces rapports. Les gens vous jugeront selon la valeur que vous vous attribuez personnellement. Pensez à ce processus en termes de parcours scolaire, d’éducation, et d’affiliations professionnelles.

Cette étape est également pertinente parce qu’elle est positivement corrélée à notre évaluation externe; les employeurs ont l’habitude de placer les niveaux de compensation par rapport au bagage académique, entre d’autres facteurs. Obtenez donc la connaissance nécessaire dans les domaines qui vous sont importants afin d’augmenter votre valeur professionnelle ou vos attentes salariales.

Soyez au bon endroit au bon moment

Se positionner d’une certaine manière et acquérir le savoir-faire nécessaire pour augmenter ses espérances salariales doit aller en tandem avec le  maintien d’un certain style de vie. Vous devez complètement trier vos acquaintances et les endroits que vous fréquentez.

Sachez les coins où vous «traînez». Selon votre secteur d’activité, vous devriez savoir où vous vous trouvez à tout instant. Cela implique également un développement de vos réseaux professionnels.

Faites votre promotion

La promotion en entreprise est relative aux systèmes et modèles de communication que l’on emploie quotidiennement. Elle est enracinée dans nos capacités verbales et non-verbales; c’est, en résumé, notre modèle de communication. La communication personnelle implique également le maintien d’une bonne réputation.

Cette promotion recouvre la manière dont nous gérons des informations sur nous, soit dans notre vie quotidienne ou en ligne, particulièrement dans les portails ou forums sociaux comme Facebook. Nous devons tâcher de parler le même jargon que l’individu que nous essayons de créer en nous. Simplement dit, l’industrie que nous nous évertuons à intégrer ne doit avoir aucun secret pour nous.

Comment user du brainstorming neuronal pour lancer de manière rentable de nouveaux produits

February 23, 2010 16 comments

Read in English

Par Marquis Codjia

Lancer des nouveaux produits de nos jours ne devrait plus être une corvée stratégique pour les conseils d’administration des entreprises. Contrairement au consensus courant parmi beaucoup de directeurs de vente et spécialistes en publicité, les méthodes naguère employées dans la conception, le test et le lancement des nouveaux produits semblent éculées, dispendieuses ou incompatibles lorsqu’elles sont jaugées à l’aune de la dynamique qui régit les marchés globaux contemporains.

Ergo, de nouvelles techniques doivent remplacer ou être ajoutées aux arrangements existants afin de métamorphoser une idée en gestation dans l’esprit d’un jeune ingénieur en un produit fini original pouvant satisfaire les clients.

L’Internet, avec son ubiquité croissante et son omnipotence numérique, devrait être l’épicentre de ces techniques si les entreprises veulent rester compétitives.

Traditionnellement, les sociétés comptaient sur une panoplie impressionnante et sophistiquée de processus et de départements pour administrer leurs efforts en innovation et en R&D. Suivant l’industrie et le cycle du produit, entre autres facteurs, des légions entières de scientifiques peuplant les départements de R&D pouvaient s’associer au département marketing et aux agences de publicité pour dénicher le nouveau produit parfait.

Similairement, les employés sont souvent invités à partager leurs perspicacités lors de séances de brainstorming (remue-méninges) tandis que les avis des clients sont soigneusement rassemblés et étudiés par l’entremise de sondages en ligne, de procédures de télémarketing, de foires commerciales, ou de rencontres avec le service-clientèle.

Quatre sources de remue-méninges neuronal et relativement bon marché sont accessibles à la plupart des compagnies à l’heure actuelle. Ces sources se fondent fortement sur des données globales provenant d’Internet pour construire un corpus d’intelligence artificielle qui peut être analysé et simulé par ordinateur pour déceler des futurs besoins chez des clients potentiels.

Selon la taille de la compagnie et sa robustesse financière, des outils analytiques sophistiqués ou des simples tableurs peuvent être utilisés pour extraire des statistiques d’une valeur inestimable.

Site Web de société

Les sociétés peuvent tirer un meilleur profit de leurs propres portails Internet en créant ou en améliorant leurs plateformes d’e-commerce et en rénovant l’ergonomie de leurs sites. La simple collecte de données d’achat quand les clients demandent des renseignements sur des produits ou opèrent des achats n’est plus suffisante; les entreprises doivent concevoir une tactique astucieuse pour décrocher de meilleures informations de la clientèle. Un exemple de tactique de sondage bon marché est d’insérer 2 ou 3 questions « prospectives » à la fin du processus d’achat (par exemple : qu’est-ce qui améliorerait le produit X ? Seriez-vous plus tentés d’acheter le produit Y si nous ajoutions des fonctionnalités  supplémentaires?). Une autre idée est d’offrir des articles gratuits quand des clients évaluent des produits actuels ou en phase de lancement.

Google et d’autres moteurs de recherche

Efficacement utilisé, Google peut s’avérer un outil quantitatif puissant que les organisations peuvent déployer pour capter la psyché collective globale du moment et déterrer les bonnes idées qui constitueront la base des futurs best-sellers.

Mieux, cet outil est gratuit. En plus de la «barre de recherche Google» et les fonctionnalités usuelles, d’autres dispositifs sont couramment disponibles à Google Tendances. Voilà où réside la magie. Les sociétés et même les entrepreneurs peuvent exploiter cette « générosité numérique » et utiliser des outils d’analyse sophistiqués pour étudier des informations spécifiques à leurs industries, zones géographiques ou caractéristiques de clientèle. D’autres moteurs de recherche offrent les mêmes services, comme Yahoo! Buzz et Microsoft Bing Xrank.

Forums ou groupes de discussion en ligne

Les firmes peuvent utiliser l’avantage stratégique qu’offre l’anonymat pour examiner le potentiel de leurs futurs produits dans les forums ou les groupes de discussion en ligne qui se rapportent à leur marché cible. Etant donné la pléthore de sites, il serait extrêmement fructueux pour les sociétés intéressées de s’imprégner des tendances passées et présentes de leurs clients potentiels. Une simple idée pour mesurer ces données est d’entamer une discussion sur un sujet  étroitement lié à la compagnie, à ses produits ou à une industrie spécifique en général.

Facebook et autres réseaux sociaux

En conclusion, Facebook et d’autres portails sociaux de taille et de popularité analogues offrent un certain nombre de dispositifs intéressants et faciles à utiliser que les sociétés peuvent exploiter pour augmenter leur visibilité sur le marché et rassembler des données utiles sur la clientèle courante et potentielle. Sur Facebook spécifiquement, les sociétés peuvent ouvrir une page d’organisation, une page régulière et de divers groupes de discussion pour favoriser leur marque et rénover leur collecte de données.

5 Recettes Pour Réussir Votre Entrevue

February 17, 2010 41 comments

Read in english


Ecrire un blog est comme remplir un journal intime parce qu’il permet non seulement de partager des perspectives sur des sujets importants ou parfois étranges d’une vie mais aussi d’échanger quelques petits secrets. Et j’ai décidé aujourd’hui de partager avec vous un petit secret sur la meilleure manière de surmonter la pression inestimable d’une entrevue d’emploi et en même temps augmenter énormément vos chances de trouver votre boulot idéal.

Les recettes que je partage ici viennent de ma propre expérience personnelle et de mon parcours professionnel. Beaucoup d’informations ont été glanées de mes observations sur le monde de l’emploi, la psychologie et la sphère politique.

Etrange mosaïque, n’est-ce pas?

Pas aussi étrange si l’on se rend compte que la plupart d’entre nous vivant dans les mégalopoles modernes « civilisées » doivent satisfaire leurs besoins physiologiques de base (par exemple : s’alimenter), faire des choix quotidiens qui influenceront le reste de nos vies et participer, de gré ou de force, à la gestion des affaires de la communauté dans laquelle nous vivons.

Autrement dit, nous devons travailler, prendre des décisions personnelles et élire nos représentants au gouvernement.

Sans aucun doute, j’ai appris au cours des années que les politiciens, de par la nature même de leur travail, sont, simultanément, les meilleurs spécialistes de  demande d’emploi et d’embauche.

On se comprend? Pas encore. Permettez-moi d’expliciter un petit peu.

Nos élus sont d’ordinaire soumis aux questionnements des électeurs (via les médias) dans des cadres publics. Prise contextuellement, cette situation entraîne un fardeau incroyable sur quelqu’un qui doit rendre compte à toute une collectivité. Une bonne illustration en est le nombre époustouflant de débats auquel sont soumis les candidats à l’élection présidentielle aux États-Unis.

Pensez, par exemple, aux élections locales ou aux auditions sénatoriales  pour confirmer les ministres du gouvernement fédéral américain. Ou cet instant où vous avez dû répondre à des questions lors de grandes réunions familiales

Le citoyen lambda, en revanche, est accoutumé à des entrevues individuelles dans des sphères plus privées. Même les postes de cadre n’exigent, tout au plus, qu’une entrevue de groupe limité (conseil d’administration ou autre).

Les politiciens sont devenus ainsi experts dans l’art de la parfaite entrevue et entretiennent un niveau qualitatif élevé dans leur discours. En conséquence, ils doivent avoir l’appui d’un entourage compétent, et ceci explique leurs exigences qualitatives quand il s’agit d’embaucher du  personnel.

J’appelle « R-E-A-D-Y » (PRÊT, en anglais) les étapes d’une bonne préparation d’entrevue et, bien que je ne puisse garantir leur efficacité dans tous les cas, je peux du moins témoigner de l’utilité de cette technique dans la réduction de stress pré-entrevue dans mon propre cas.

Voici les 5 étapes (et leurs équivalents en anglais).

Reputation   =>       Réputation

Esteem          =>       Estime

Ability            =>       Habileté

Directness    =>       Franchise

Yearning       =>       Préparation

REPUTATION

Votre réputation vous définit; c’est votre marque. Les gens vous jugeront d’abord sur votre réputation. Les préjudices et les clichés, au niveau social, sont la plupart du temps enracinés dans la réputation ou la rumeur. J’ai récemment écrit sur le risque de réputation des entreprises mais je dois admettre que celui-ci s’applique aussi aux individus.

D’abord, vous devez prendre grand soin de votre renommée dans les réseaux professionnels et sociaux.

Vous êtes-vous jamais demandé si vous voteriez pour un politicien à mauvaise réputation?

Dans un monde de plus en plus dominé par l’internet, vous devez faire attention à ce que j’appelle votre « tenue numérique », c’est-à-dire la manière dont vous vous comportez en ligne, particulièrement sur les sites sociaux et les forums. Les données numériques peuvent toujours être retrouvées même si elles avaient été précédemment supprimées ; donc, évitez ces commentaires dérogatoires (le pire est de critiquer votre ancien ou actuel patron ou même votre société) ou ces images blessantes que vous postez en ligne. Ne soyez pas licencié à cause de Facebook !

Encore une fois, la question que vous devez vous poser : éliriez-vous un politicien peu scrupuleux? Combien de politiciens ont enterré leurs carrières prématurément après des scandales? Ou, plus intimement, conseilleriez-vous à un proche d’épouser quelqu’un de mauvais aloi? Évidemment non. Donc ne vous attendez pas à ce qu’un recruteur vous accorde une faveur que vous n’accorderiez pas vous-même si vous étiez à sa place.

ESTIME

Vous devez avoir une grande estime de vous-même ; en d’autres termes, votre amour-propre doit commander votre attitude et votre diction avant et après l’entrevue.

Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi les politiciens sont célèbres pour leur égo surdimensionné? L’estime engendre le respect. Vous devez respecter l’interviewer parce qu’il ou elle a eu assez de respect pour vous avoir invité à une entrevue. Vous devez être à tout moment courtois, tranquille, confiant et clair

Le respect de soi et de l’interviewer augmentera votre réputation. Par estime, je veux dire ponctualité à l’entrevue et civilité dans le discours en évitant tous mauvaise plaisanterie ou commentaire dérogatoire et blessant. Évitez les « questions chaudes » habituelles comme la religion et la politique; essayez de les éluder ou de rester vague mais poli quand l’interviewer insiste. Parfois, éviter de répondre est la meilleure réponse.

Rappelez-vous : la première impression est toujours la bonne.

HABILETE

Votre habileté se situe dans votre capacité, vos compétences. Ce qui fait de vous un candidat unique. Vous devez être bon (au moins sur papier) pour que le recruteur vous fasse appel en premier lieu. Se dire simplement qu’on est compétent augmente énormément notre confiance en soi. Il faut s’assurer ensuite que votre savoir-faire « théorique » tel qu’indiqué sur le C.V. équivaut à votre niveau professionnel réel.

Vous serez interviewé sûrement par votre futur patron avant qu’une décision d’embauche ne soit prise. Dites-vous que cet éventuel patron sait autant, sinon davantage, que vous dans votre domaine et si vous ne semblez pas trop convainquant pendant l’entrevue, vous n’obtiendrez jamais ce poste de rêve dans cette compagnie.

Un cas politique d’incompétence professionnelle notoire fut l’inefficacité du programme d’évacuation des victimes de l’ouragan Katrina sous l’intendance de Michael Brown, l’ancien directeur de l’organisme fédéral des situations d’urgence (FEMA).

FRANCHISE

La franchise se rapporte à votre intégrité. Vous devez être absolument honnête dans tous vos rapports d’affaire, particulièrement sur votre C.V. et dans vos réponses. Les recruteurs sont très rusés et expérimentés de nos jours, et certains vous poseront les mêmes questions en des termes différents pour vérifier l’uniformité de vos réponses.

Si vous prenez soin de votre réputation et respectez l’interviewer, alors vous devez être véridique. Ceci est particulièrement important parce qu’en cas de malhonnêteté, tôt ou tard la compagnie déterrera la menterie et mettre fin à votre emploi.

Rappelez-vous l’analogie politique : est-ce que vous, en tant qu’électeur, éliriez ou rééliriez un politicien qui s’est rendu coupable de mensonge?

PREPARATION

Votre préparation est corrélée à votre degré d’engagement dans votre recherche d’emploi et avant l’entrevue. Voulez-vous vraiment travailler pour cette compagnie? Si oui alors vous devez vous préparer.

Faites votre devoir de maison et faites le bien.

Vous devez connaître intimement la société que vous prospectez ainsi que ses rouages internes. Ceci est particulièrement facile si cette société est côtée en bourse et/ou a un site web.

Lisez, lisez plus, et lisez tout à son sujet.

Vous pouvez également employer des sites sociaux et professionnels (par exemple : Linkedin) ou demander à vos proches d’augmenter votre connaissance sur cette société ou même sur l’interviewer. Avoir cette familiarité a une valeur inestimable parce qu’elle facilitera votre connaissance de la mission et des objectifs de la firme, sa culture d’entreprise et ses mouvements stratégiques du moment. Pensez aux longues préparations de débat que les politiciens font habituellement.

Dites-moi maintenant moi: êtes-vous PRÊT ?

Ma lettre spéciale à Nelson Rolihlahla Mandela

February 11, 2010 21 comments

Letter in English

Cher Madiba,

Je prie que cette missive vous trouve en excellente forme.
Aujourd’hui, le 11 février 2010 marque le 20ème anniversaire de liberté.
Liberté pour vous après 27 ans en prison,
Liberté pour les millions de vos frères et sœurs,
Les millions de vos fils et filles,
Les millions de vos petits-fils et petites-filles,
Les millions de vos arrière-petits-fils et arrière-petites-filles,
Qui ont été asservis dans la pauvreté pour l’unique raison de leur mélanine sanguine.

Baba, comment vous portez-vous ? Où êtes-vous de nos jours ? Que faites-vous ?
Contempler l’évolution lente de votre pays ?
Le monde contemporain dans lequel nous vivons ?
L’apartheid fait-il partie du passé ?
Est-ce ce que vous envisagé pour l’Afrique du Sud moderne ?
20 ans après, votre pays est régi par les élites noires,
L’intelligentsia que vous avez tellement soigneusement formée,
Ils font de leur mieux pour guérir une nation handicapée,
Combattant des maux sociaux partout où ils peuvent.

Madiba, est-ce ce que vous aviez prévu ?
Le pays est déchiré et a besoin de soins.
De grands pans du peuple souffrent toujours.
Un bandit appelé SIDA continue de tuer
Des fils et filles sont oubliés,
Pendant que certains de vos héritiers politiques gaspillent un temps énorme
La violence règne toujours et elle assassine le noyau même de nos sociétés.

Madiba, est-ce ce que votre aviez imaginé ?
L’Afrique du Sud se développe lentement, solidement et sûrement.
Mais l’économie est toujours aux mains des uns,
Les mêmes qui l’ont tenue avant que vous ne soyez emprisonné,
Les mêmes qui l’ont tenue avant que vous ne soyez libéré,
Pendant que la masse souffre de l’avarice humaine et d’une lente décimation
Certains sont devenus plus riches que vous ne pouvez l’imaginer
Et constitueront la prochaine élite.

Madiba, votre pays pleure,
Votre continent souffre de maux d’ici et d’ailleurs
Leur donneriez-vous un peu de votre rare sagesse ?
Diriez-vous au monde, si élogieux à votre égard, que le moment est venu pour agir ?
Diriez-vous à vos compères africains de laisser leur massif égo militaire ?
Feriez-vous cela s’il vous plaît ?

Le feriez-vous… ?